Lycée Louis le Grand

depuis 1563

 

(en cas d'affichage défectueux, merci de rafraîchir la page)

Flash info

Les diplômes du baccalauréat 2017

peuvent être retirés au secrétariat élèves

entre 8h30 et 18h

(15h le mercredi)

Le Couvent des Cordeliers

 

Le Couvent des Cordeliers, fondé en 1230 par les religieux fransciscains, s'agrandit grâce à Saint-Louis. Cette communauté devint un centre d'enseignement réputé et édifia de vastes batiments dont une partie abrita en 1783, le géomètre Verniquet et son équipe d'ingénieurs chargés d'établir le premier plan trigonométrique de Paris.

A la Révolution, le couvent est supprimé et le club révolutionnaire de Danton, Marat, Desmoulins, Hébert qui prendra en 1791 le nom l'ancien couvent des Cordeliers où ils siégaient s'y réunit régulièrement jusqu'à sa suppression en 1794. C'est en face du couvent, où il habitait, que Marat fut poignardé dans sa baignoire par Charlotte Corday le 13 Juillet 1793.

L'Eglise du couvent est détruite en 1795 et le cloître en 1877. Seul subsiste le réfectoire médiéval utilisé comme fabrique de mosaïque en 1825. En 1826, tous les occupants sont évacués au profit de l'Ecole de Santé. Les batiments actuels, aujourd'hui faculté de Médecine Broussais-Hôtel-Dieu (Paris VI) furent construits de 1877 à 1900. Le réfectoire-dortoir des moines, remarquable exemple d'une architecture gothique flamboyante devenue rare, restauré par Yves Boiret est désormais utilisé par la Ville de Paris pour des Expositions.

couventdescordeliers.jpg

Une partie de la façade de l'ancien couvent des Cordeliers