Lycée Louis le Grand

depuis 1563

 

(en cas d'affichage défectueux, merci de rafraîchir la page)

Flash info

Les diplômes du baccalauréat 2017

peuvent être retirés au secrétariat élèves

entre 8h30 et 18h

(15h le mercredi)

Les Thermes et l'Hôtel de Cluny

flech_ dHistoire
flech_ dLe Musée

flech_ dInformations pratiques

Retour au sommaire historique et monuments

 

Histoire

 

 

Les Bains romains

Les Thermes de Cluny, établissement de bains publics furent construits vers l'an 200. Les ruines actuelles ne représentent qu'un tiers du vaste édifice gallo-romain sans doute édifié par la puissante corporation des nautes parisiens. Les Thermes étaient constituées d'espaces pour les bains comme le caldarium (salle chaude), le tepidarium (salle tiède) et le frigidarium (salle froide), ou encore des pièces communes et de services. Des souterrains alimentaient le système de chauffe (hypocaustes) permettant une évacuation des eaux dans le Seine. L'approvisionnement en eau était assuré par un long aqueduc de près de 15 kilomètres directement relié à la plaine de Rungis. Les Thermes furent saccagés et incendiés par les barbares à la fin du IIIème siècle.

thermes.jpg

Les Thermes de Cluny aujourd'hui, vestiges des anciens bains romains

 

 

Cluny.jpg

La cour intérieure de l'hôtel de Cluny

L'Hôtel médiéval des abbés de Cluny

Vers 1330, Pierre de Châlus, abbé de Cluny-en-Bourgogne, achète les ruines et les terrains avoisinant pour y batir un hôtel destiné aux abbés venus au collège qu'il vient de fonder près de la Sorbonne. Rebâti par Jacques d'Ambois, êveque de Clermont à la fin du XIIIème siècle, cette demeure privée du XVème comporte encore des éléments médiévaux tels les tourelles recevant les escaliers ou les crénaux sur le chemin de ronde mais il préfigure aussi les futurs hôtels particuliers parisiens avec un bâtiment construit sur un plan en U et un corps du logis entre cour et jardin. L'hôtel accueille Marie d'Angleterre, veuve de Louis XII, en 1515 puis les nonces du pape au XVIIème siècle.

La fondation du musée

Pendant la Révolution, l'hôtel, décrété bien national, est vendu et en 1833, Alexandre du Sommerard vient loger à Cluny et y installe une collection d'objets d'art du Moyen-Age et de la Renaissance. A sa mort en 1842, l'Etat rachète l'hôtel et les collections tandis que les thermes lui ont été offertes en 1819 par la ville de Paris en l'échange de la création d'un musée qui est inauguré en 1844. Il peut ainsi réunir au coeur de Paris deux ensembles architecturaux exceptionnels : les thermes gallo-romains (1er-II eme s.) et l'hôtel des abbés de Cluny (XVeme s.), afin d'y présenter la collection constituée par Alexandre Du Sommerard.

 

 

Le Musée

 

 

Une des richesses remarquable du musée est son importante collection d'objets ayant trait à la vie quotidienne au Moyen-Age ainsi que ses nombreuses tapisseries du XV-XVIème siècle des Pays-Bas dont de célèbres telle La Dame à La Licorne et des sculptures, vitraux et orfèvreries du Moyen-Age. On y trouve également une chapelle, ancienne oratoire des abbés de Bourgogne

Informations pratiques

Heures d'ouverture : De 9h15 à 17h45, tous les jours sauf le mardi. (Fermeture de la caisse : 17h15)

Accès Métro : Cluny-La Sorbonne (Ligne 10) et Odéon (Ligne 4/10) Bus : N° 63 - 86 - 87 - 21 - 27 - 85 - 38
RER : Ligne B et C St-Michel-Notre Dame

Librairie/Carterie : 9hl5-18h, accès libre

Tarif d'entrée : Plein tarif: 30F - De 18 à 25 ans: 20F
lLe dimanche, tarif réduit pour tous : 20F
Moins de 18 ans et chômeurs : gratuit (les bénéficiaires de réductions ou de la gratuité doivent présenter un justificatif.)
Toutes activités en groupe (visites, ateliers... ) sur réservation uniquement au 01 53 73 78 30 de 10h à 12h et de 14h à 16h, du lundi au vendredi

Renseignements au 01 40 13 49 13

licorn2.jpg

La Dame à la Licorne

Cluny2.gif

Situer sur le plan