Lycée Louis le Grand

depuis 1563

 

(en cas d'affichage défectueux, merci de rafraîchir la page)

Flash info

Calendrier de rentrée,

cliquez ici.

Littéraires

Présentation de la CPGE littéraire du LLG

 

Entre Sorbonne et Panthéon, Collège de France et École Normale Supérieure de la rue d’Ulm, le Lycée Louis-le-Grand propose, au cœur du Quartier Latin, l’une des classes préparatoires littéraires les plus prestigieuses. Une longue tradition de travail et d’excellence conduit, chaque année, cent « khâgneux » vers la réussite brillante de leur parcours dans l’enseignement supérieur.

 

Au fond, au 1er étage, les salles de khâgne.

Un cursus de deux années, qui peuvent être portées à trois, permet l’acquisition d’un exceptionnel bagage pluridisciplinaire articulant, de manière équilibrée, littérature, philosophie, histoire, géographie, langues anciennes et langues vivantes.

Qu’il soit sanctionné à son terme par l’entrée à l’École Normale Supérieure, chez l’un de ses partenaires de la Banque d’Épreuves Littéraires (E.N.S. de Lyon, HEC, ESSEC, ESCP, autres écoles de commerce, écoles de traduction, I.E.P.), ou dans une formation sélective de l’Université (licences bidisciplinaires ou masters), ce cursus est, pour l’étudiant littéraire, la clef d’un parcours réussi qui s’achèvera par la remise d’un diplôme de Grande École, d’un Master, d’un Doctorat ou, à l’étranger, d’un MBA.

Installée dans le cadre familier du lycée, mais conçue en fonction d’exigences proprement universitaires, la formation des classes préparatoires littéraires allie un fort encadrement, qui garantit, à un moment charnière et décisif, l’acquisition des bonnes méthodes de travail, et manifeste une forte ambition, préparant idéalement à la poursuite d’études longues orientées ou alimentées par la recherche.

Les étudiants du Lycée Louis-le-Grand, excellents élèves issus de la voie L, mais tout autant des voies ES et S, viennent des lycées de toutes les régions de France ainsi que des meilleurs lycées français implantés à l’étranger. Nous rejoignent également, chaque année, bon nombre d’élèves issus de systèmes éducatifs étrangers.

Quatre Classes sont implantées à Louis-le-Grand, deux « classes préparatoires littéraires 1ère année » (hypokhâgnes) et deux « classes préparatoires littéraires 2ème année » (khâgnes). Les classes de première année sont indifférenciées. Les classes de deuxième année préparent toutes deux, sur les mêmes bases, le concours d’entrée à l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm, dont la spécificité est de requérir obligatoirement de ses candidats la maîtrise d’une langue ancienne.

Le lycée s'efforce de maintenir dans chacune des classes des effectifs compatibles avec un véritable suivi individuel des élèves (48 environ, ces dernières années, en hypokhâgne et en khâgne). Les élèves des classes préparatoires littéraires de Louis-le-Grand viennent de toute la France métropolitaine, des DOM-TOM, et de l'étranger, et non exclusivement de Paris ou de la région parisienne ; tous les milieux sociaux sont représentés.

Un internat permet d'héberger une grande partie d'entre eux, filles ou garçons, dans d'excellentes conditions, chaque élève ayant sa propre chambre. Ce brassage crée, aux dires mêmes des élèves, un climat de solidarité et d'entraide, qui allie effort individuel et cohésion du groupe, bien loin des clichés sur l'esprit de compétition et de concurrence. 

 

Horaires de première année en classe préparatoire littéraire Hypokhâgne

DISCIPLINES

Horaire

ENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Philosophie

4

Français

5

Histoire

5

Langue vivante étrangère A

4

Géographie

2

Éducation physique et sportive

2

Langues et culture de l’antiquité

3 (a)

Langue vivante étrangère B

2

ENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES (au choix de l’étudiant)

Module de spécialité latin

2 (b)

Module de spécialité grec

2 (c)

Géographie

2

Langue vivante étrangère B

2

(a) 1 heure en classe entière latin et grec, spécialistes et non spécialistes + 2 heures soit latin soit grec, soit niveau débutant soit niveau confirmé.
(b) Soit 2 heures niveau débutant, soit 2 heures niveau confirmé.
(c) Soit 2 heures niveau débutant, soit 2 heures niveau confirmé.

 

Les professeurs enseignant en Hypokhâgne et Khâgne à Louis-le-Grand sont les suivants pour la rentrée

2018 (liste susceptible de modifications) :

Philosophie : MME TRINQUIER, Mme ROBIN, M. CORDONNIER, M. LAURET

Français : M. AUPETIT, M. EVEN, M. NAU

Latin : Mme LAVIGNE, M. MISCEVIC, M. NAU

Grec : Mme HOUDU, M. STUPAR

Histoire : Mme LEFRANCOIS-TOURRET, Mme MAUREL, M. LEMONNIER

Géographie : Mme LOUVEAUX

Anglais : Mme KILLIAN-FOURNIER, M. DEGOUTE, M. FORAIN, M. LIM, M. MIOCHE

Allemand : Mme KAUFFMANN, Mme ROEHLING

Espagnol : Mme AGUILAR-ADAN, M. GIMIÉ

NB : d'autres langues (notamment l'italien, le russe, l’arabe) sont enseignées en partenariat avec d'autres

lycées et institutions. Se renseigner auprès du secrétariat du lycée.

 

Le travail à Louis-le-Grand et la réussite

Les khâgnes de Louis-le-Grand préparent aux concours de la Banque d’Épreuves Littéraires :

http://www.concours-bel.fr

et plus particulièrement  au concours d'entrée A/L de la rue d'Ulm :

http://www.ens.fr

Ces concours sont avant tout généralistes, exigeant des candidats une maîtrise équilibrée des savoirs et des méthodes de la philosophie, de l'histoire, de la littérature, des langues vivantes et des langues anciennes, de la géographie. Ils supposent un travail régulier et soutenu, de l'application et de la curiosité, de la rigueur et de l'appétit. Dans chaque classe, une équipe de professeurs chevronnés et attentifs rythme le travail et accompagne chaque élève dans sa progression vers la réussite. Les élèves de Louis-le-Grand se présentent ainsi avec de brillants succès aux concours de l'ENS, de l'ENS de Lyon, aux Grandes Écoles de management (HEC, ESCP, ESSEC, EM Lyon, EDHEC, etc.), aux formations sélectives de l'Université ou de grands établissements comme Sciences Po. Paris.

 

Une des salles d'hypokhâgne.

 

Deux  plaques commémoratives dans les deux salles de khâgne.

Une troisième plaque honorant la mémoire d'Aimé Césaire a été inaugurée en mai 2009.

 

Spécificités du Lycée Louis-le-Grand et options

     Outre les possibilités offertes par la vie universitaire et culturelle de la Capitale, les étudiants disposent au Lycée de deux bibliothèques, l'une spécifiquement dédiée aux classes préparatoires, l'autre plus généraliste, disposant d'un fonds très riche. Des activités sportives, des conférences intra muros, une pratique théâtrale active, consciente de l’héritage de Patrice Chéreau, qui a initié à Louis-le-Grand son travail de metteur en scène, sont également accessibles dans l’enceinte même du lycée.

     Les options proposées en hypokhâgne (+ 2 h) sont la spécialité latin (grands débutants ou confirmés), la spécialité grec (grands débutants ou confirmés), la géographie, et la langue vivante B. Les options du concours A/L disponibles en deuxième année sont les lettres classiques, les lettres modernes, la philosophie, l’histoire, la géographie, l’anglais, l’allemand, l’espagnol.

 

Résultats

     Sur la dernière décennie, les résultats des khâgnes de Louis-le-Grand oscillent chaque année entre 24 et 59 admissibles, entre 12 et 30 admis à la rue d’Ulm, sur une centaine de candidats. Ces réussites sont complétées par quantité d’admissions sur dossier à l’ENS, d’entrées à l’ENS de Lyon ou dans les grandes Écoles de Management, dans les formations sélectives de Sciences Po. Paris, de l’EHESS, de Paris 1 et de Paris IV. De nombreuses poursuites d’études à l’étranger témoignent du rayonnement international du Lycée.

 

Résultats ENS Ulm (A/L)

Année Inscrits à LLG Admissibles Admis Admissibles/Inscrits Admis/Admissibles
2017 100 35 13 35% 37%
2016 113 35 12 (+ 4) 31% 34%
2015 90 24 11 26% 46%
2014 83 24 15 29% 62%
2013 100 44 23 (+2) 44% 56%
2012 94 32 12 34% 37%
2011 83 43 19 (+ 6) 51% 58%
2010 112 42 19 (+5) 37% 57%
2009 99 46 19 (+ 3) 46% 48%
2008 105 42 22 (+ 1) 40% 55%
2007 95 59 30 62% 51%
2006 101 41 21 40% 51%
2005 90 47 26 52% 55%
2004 87 41 22 47% 54%
2003 89 41 22 46% 54%
2002 87 52 24 59%

46%

 

 

Équivalences universitaires

     L’inscription en classe préparatoire au Lycée Louis-le-Grand suppose une inscription cumulative dans une université voisine (Paris I, Paris IV, situées de l’autre côté de la rue, Paris III, Paris VII, Paris X par exemple). Celle-ci permet la validation universitaire du parcours en classe préparatoire, chaque année entraînant la validation de 60 ECTS (c’est-à-dire une année universitaire complète). Cette validation est automatique en première et en deuxième année si l’assiduité et la performance de l’étudiant ont donné satisfaction au Lycée. Elle procède de la décision de l’Université dans le cas de la troisième année passée en classe préparatoire. Des conventions permettent cependant au khâgneux de quitter le lycée, s’il a suivi trois années de formation, avec le diplôme de la Licence.

 

L’esprit maison

     Le Lycée Louis-le-Grand est un établissement de grande tradition qui s’enorgueillit d’avoir formé, pour ne citer que les plus fameux, Molière, Voltaire, Hugo, Sartre, Bourdieu, Senghor ou Césaire. Ainsi attaché aux langues anciennes, il oriente son travail vers leur acquisition et leur maîtrise avec pour principal horizon l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm, où elles sont obligatoirement requises. Cependant, il a pris acte de l’ouverture en 2010 de la Banque d’Épreuves Littéraires, qui donne accès à l’ENS moderne de Lyon et à quantité d’autres établissements susceptibles d’intéresser aussi les khâgneux, et fait le nécessaire pour y favoriser les réussites.

    Lucide sur la grande qualité des étudiants qu’il recrute, mais aussi sur la nécessité d’accompagner leur conversion aux exigences des études supérieures et de la préparation des concours, il organise en première année une formation progressive qui consolide les acquis et les méthodes, met en place les habitudes de la lecture et des apprentissages approfondis, puis préfigure le travail intense et rapide de la khâgne. Le passage en deuxième année se fait au sein du même groupe classe, afin de faciliter les échanges et les collaborations en vue du concours. Dans l’hypothèse d’un khûbage (redoublement de la khâgne), puisque le lycée comporte deux khâgnes, il impose qu’on khûbe dans l’autre khâgne, afin d’enrichir la formation et de faciliter la prolongation de l’effort par le contact avec d’autres professeurs. Les enseignements optionnels sont toutefois communs aux deux khâgnes, ce qui donne une forte unité et une convergence au travail, coordonné, des deux classes.

   En khâgne, le rythme et la forme du travail sont commandés par la perspective d’admissibilités nombreuses. L’entraînement à l’oral (forme des exercices et pratique de la prise de parole) joue donc très tôt un rôle visiblement important, aussi bien en cours que pendant les heures d’interrogation. Les professeurs accompagnent très activement les étudiants dans leur préparation et leur mobilisation.

 

Mise à jour JANVIER 2018